HOMMAGE A CLAUDE JAILLARD


"Il y a quelque chose de plus fort que la mort c'est la présence des absents dans la mémoire des vivants." Jean d'ORMESSON.

Claude, mon ami, La dernière fois que je t'ai vu c'était pour les 10 ans de l'association, en novembre dernier, tu étais venu jusqu'à nous, à Bordeaux, mais je n'ai rien soupçonné car tu m'as pris dans tes bras en m'embrassant chaleureusement, en me disant que tu étais très heureux de me revoir et nous avons échangé quelques souvenirs communs sur nos associations respectives. J'ai ressenti beaucoup d'émotion ce jour là, je t'ai senti fatigué et je comprends mieux aujourd'hui pourquoi.

Ta maladie était installée mais comme à ton habitude, ta discrétion t'a empêché de m'en parler. Ce ne sont pas des choses faciles à dire. Je le regrette à présent, car jamais je n'aurais cru ne plus te revoir. Tu as vu naître et grandir mon association, tu as assisté à sa création et son développement, me proposant d'être partenaires et tu m'as toujours soutenue dans les moments de doute et donné les bons conseils.

Mon ami, je crois que tu vas manquer à beaucoup de monde dans l'univers de la généalogie.
Ta gentillesse, ta générosité, ton dévouement, ton altruisme sont autant de qualités qui te définissent. Je souhaite que ton énergie et ta passion trouvent une continuité au sein de ton association en poursuivant ton oeuvre. Je suis certaine qu'ils le feront en ta mémoire, comme tu l'aurais voulu avec la même détermination et l'amour d'autrui. Je compatis à la peine de ta femme Anne-Marie qui a partagé ta passion toutes ces années à tes côtés d'une manière indéfectible. Vous formiez un duo incontournable sur les salons généalogiques. Le passé te passionnait, tu rejoins tes ancêtres et les personnes décédées de ta famille qui ont compté pour toi, sois en paix.

Valérie FRANCO COURTILLET Fondatrice de Gen-Ibérica




Claude et Valérie en 2016



Accueil