Accueil

 

Histoire de Gen-Ibérica



Le 7 juin 2008, décision de la création de l’association Gen-Ibérica (élaboration de ses statuts, du logo et de divers documents).

Le logo et son message :

- la danseuse de flamenco symbolise l'Espagne.
- la couleur bleu / blanc / rouge de sa robe : la France.
- nous souhaitons faire le lien généalogique entre les deux pays.

- elle regarde le soleil, symbole de chaleur, rayonnement et d' énergie.


- le soleil personnifié : la peintre surréaliste mexicaine Frida KHALO nous a inspirées par sa force et sa passion dans la peinture et dans l'amour de la vie (elle était malade et souffrait beaucoup).
- Frida avait un monde imaginaire et coloré et se représentait toujours avec des sourcils très épais qui se rejoignaient en forme d'oiseau : c'est une invitation au voyage ...

- ce désir de s'enfuir par la pensée s'apparente à celui des immigrés qui souhaitent quitter leur pays dans l'espoir d'une vie meilleure : la foi et la confiance en l'existence en prenant des risques, mais libres de choisir.

- son histoire est très proche de celle de tous ces immigrés espagnols qui sont partis, partagés entre leur désir de fuite, la souffrance de quitter les leurs, la douleur de s'intégrer, la rage, l'espoir et le désespoir.

- c'est une ouverture sur l' Amérique latine, continent qui a accueilli de nombreux immigrés espagnols.




Le dessin d'Éliott 5 ans (ci-dessus) représentant le soleil inspiré par l'oeuvre de Frida KHALO
- l'école et l'enfant sont présents par la représentation du soleil imaginaire (la généalogie à l'école).





Voici le dessin de Sophie CHAMPION, assistante maternelle dans ma classe de grande section à l'école maternelle de Veretz (37) l'année où nous avons travaillé en arts plastiques sur l' art et les artistes en 2006-2007. C'est elle qui a dessiné le logo en prenant en compte mes souhaits. Érik (infographiste dans son temps libre) l'a réalisé sur ordinateur au moyen d’outils de dessin spécifiques








Frida-Kalho
 


Le 20 juin 2008,Mélanie Ruiz-Pointereau assure la fonction de secrétaire au Journal Officiel.

Le 4 juillet 2008, décisions sur la tarification des services, présentation des divers documents (bulletin d’adhésion, faire-part de création de l’association (membres et professionnels) et présentation du site internet Gen-Ibérica.

Le 16 juillet 2008, la présidente rencontre le maire de Saint Avertin qui lui attribue un local pour les permanences uniquement sans possibilité de pouvoir laisser du matériel.

Depuis le 1er septembre 2008, les permanences ont lieu au siège social à Saint Avertin pour des raisons pratiques et de possibilité de connexion internet.



Valérie Franco-Courtillet et Mélanie Ruiz-Pointereau



Le 27 septembre 2008, rencontre de l’équipe Gen-Ibérica avec le journaliste de la NR (article NR).


Le 22 et 23 novembre 2008, Gen-Ibérica a participé au salon international de généalogie à Argenteuil le 22 et 23 novembre 2008.

Le 21 et 22 mars 2009, Gen-Iberica participe aux VIII èmes rencontres généalogiques et historiques de Mauguio, près de Montpellier (Hérault)

Les 22 au 24 mai 2009, l'association est présente pour la première fois dans un congrès national de généalogie de la Fédération Française de Généalogie à Marne-la-Vallée
.

Le 25 février 2010, Mélanie Ruiz-Pointereau quitte ses fonctions de secrétaire le 25 février 2010.

Les 27 et 28 mars 2010, Gen-Iberica a participé aux IXèmes Rencontres Généalogiques et Historiques de Mauguio (Hérault)

25 février 2010 : Mélanie Pointereau a démissionné de son poste de secrétaire, pour des raisons de santé et personnelles. Valérie Franco prend le relais de ses activités et assure la continuation de la revue. David Garcia gère les demandes des adhérents et les contacts extérieurs. A partir du mois de septembre, Valérie Franco reprenant son activité professionnelle à plein temps, annonce sa démission de la présidence. David Garcia, trésorier, pose sa candidature. Les postes de trésorier et secrétaire sont par conséquents vacants.

19 juin 2010 : Assemblée générale à Saint-Avertin (37). David Garcia est élu président, Valérie Franco vice-présidente, Brigitte Bourdenet, secrétaire et Béatrice Ducellier, trésorière.

21 septembre 2010 :
Gen-Ibérica était présente sur le forum de généalogie GENCO 2010 à Brive-la- Gaillarde le dimanche 26 septembre 2010. Avec la participation de David Garcia et Béatrice Ducellier.

Décembre 2010 : la revue trimestrielle devient annuelle. Sa structure reste identique mais elle sera plus dense et fournie. La revue annuelle au format PDF sera en couleur, envoyée par mail comme avant, et la version papier, comportant plus de frais, sera composée de pages couleurs et en noir et blanc. Nous avons opté pour un rythme de publication annuelle, afin de pouvoir collecter des informations tout au long de l’année, monter des dossiers progressivement et permettre ainsi la rédaction des articles avec plus d’aisance et de souplesse.

Guide de recherches généalogiques :
notre guide de recherches généalogiques Gen-Ibérica, écrit par Mélanie Pointereau, va être mis à jour par Brigitte Bourdenet, notre secrétaire et sera disponible en mars 2011. Il contiendra davantage d’infos pratiques et une dizaine de pages supplémentaires. Nous vous tiendrons informés de sa date de sortie.

Projet avec Archives & Culture : Un second projet verra le jour d’ici début 2012. Marie Odile Mergnac, directrice des Editions Archives et Culture, nous a contactés pour rédiger un guide de généalogie sur « Retrouver ses ancêtres en Espagne », projet que nous avons bien entendu, accepté. Nous allons le rédiger, au profit de notre association, en collaboration avec Brigitte Bourdenet, Valérie Franco, et Mélanie Pointereau apportera son aide également, nous rejoignant à nouveau cette nouvelle année, de façon modérée mais motivée.

Membres d’honneur : nous avons décidé lors de la réunion du bureau le samedi 27 novembre 2010, de remercier Mélanie Pointereau de son travail passé sur la revue et le guide en lui proposant d’accepter le statut de « membre d’honneur » pour l’année 2011. Cette même proposition va être faite à Paul POVOAS, notre webmaster, pour ses services rendus dans la création et la gestion de notre site http://geniberica.free.fr.

12 janvier 2011 : Rencontre de Valérie Franco avec Marie-Odile Mergnac, Directrice Editoriale d’Archives et Cultures afin de finaliser le projet de publication d’un ouvrage sur « Les recherches en Espagne » rédigé par notre association. La date de remise du document n’a pas été encore fixée, mais aura lieu courant 2011, afin de nous laisser du temps pour l’écrire.

21 mai 2011 : Notre assemblée générale s’est très bien déroulée et nous remercions toutes les personnes bénévoles qui nous ont apporté leur aide et qui ont, ainsi, contribué à son bon déroulement.

Juillet 2011 : Ouverture d’un compte Facebook Gen-Ibérica : Devenez notre ami ! Si vous avez un compte Facebook et que vous souhaitez connaître l’actualité de l’association, de la généalogie à l’école ou d’autres activités généalogiques, ce Facebook vous est accessible. Il ne s’agit pas d’un Facebook privé mais ouvert à tous.







Septembre 2011 : Le 100ème adhérent vient de rejoindre notre association.

Décembre 2011 : Nous apprenons avec regret les démissions conjointes de David Garcia et de Béatrice Ducellier, respectivement de leur poste de Président et de Trésorière. David et Béatrice ont choisi de se recentrer sur leurs activités locales, à Béziers, souhaitant établir des liens plus étroits avec le monde universitaire. Monsieur Etienne Franco assurera les fonctions de Trésorier par intérim jusqu’à l’Assemblée Générale. Le poste est donc ouvert à candidature.

15 mars 2012 : Le guide a enfin vu le jour ! Nous sommes très heureuses du résultat et espérons que cet ouvrage, très attendu, sera utile aux généalogistes débutants et confirmés. Il est disponible sur le site www.archivesetculture.fr au prix de 12,00 €. Il complète une collection déjà parue, sur les recherches généalogiques en Europe (Pologne, dont l’auteur, Philippe Christol est adhérent de Gen-Ibérica et Belgique). L’édition de cet ouvrage représente une source de revenus pour l’association, qui a reçu un chèque de 450 €. Pour chaque exemplaire vendu, Gen-Ibérica percevra 6 % du prix de vente public. Nous vous rappelons que les auteures, sur leur décision, ne toucheront aucun droit. Tous les bénéfices seront reversés à l’Association.



Avril 2012 : Le livre de Valérie Franco « Se découvrir par l’arbre généalogique » est paru. La revue de presse est élogieuse. Une rencontre autour du livre aura lieu le jeudi 19 avril à 20 h 30 à la bibliothèque de Saint-Avertin.





La revue « Votre Généalogie », n° 47 de février / mars 2012 consacre sa couverture à la généalogie à l'école Valérie Franco s’entretient sur plusieurs pages avec la rédaction de la célèbre revue.


19 mai 2012 : Assemblée Générale à Saint-Avertin. Valérie Franco nommée à nouveau Présidente et Etienne Franco, nommé trésorier, pour 3 ans. Brigitte Bourdenet reste secrétaire. Déménagement du siège social de l’association à partir du 23 juillet 2012 à Bordeaux.

13 juin 2012 : Valérie Franco était présente à la réunion de la Commission Généalogie à l’école, présidée par Evelyne Duret, à Pantin dans les bureaux du siège de la FFG, pour y présenter son livre « Se découvrir par l’arbre généalogique ».

Juillet 2012 : Le recensement des fonds relatifs aux Espagnols, initié en juillet de cette année est en cours de finalisation. Près de 90 % des AD ont répondu à notre demande. La documentation fournie est plus ou moins importante selon les régions. Le travail de recherche de la part de certaines équipes archivistes est remarquable, car il a nécessité du temps et du personnel qualifié. Le résultat est particulièrement intéressant et la méthode permettant « d’exploiter » cette mine d’informations, est à l’étude. Les AD n’ayant pas répondu à notre requête seront relancées d’ici la fin de l’année.

6 et 7 octobre 2012 : L’équipe de Gen-Ibérica était présente sur le Forum généalogique et historique « Bordeaux Terre de rencontres : migrants et venus d’ailleurs » organisé par Amitiés Généalogiques Bordelaises et le Centre Généalogique du Sud-Ouest.





Décembre 2012 : Nous avons effectué le changement d’adresse à la Préfecture d’Indre et Loire en décembre 2012. Le nouveau siège social est donc désormais enregistré à Bordeaux. A partir de janvier, nous pourrons donc faire enregistrer l’association à la mairie de Bordeaux et prétendre à des subventions et des locations de salle.

23 et 24 mars 2013 : Les XIIe Rencontres Généalogiques et Historiques se sont déroulées à Mauguio (Hérault), sous l’égide du Cercle Généalogique de Languedoc, les 23 et 24 mars dernier. La famille Franco au complet était présente : Valérie, notre présidente, Charlotte, sa fille, Monique et Etienne Franco, trésorier de l’Association et tous trois membres de Gen-Ibérica.

31 mai -02 juin 2013 : Le stand Gen-Ibérica : Lucette Sancho était présente au congrès de généalogie de Marseille, qui s’est tenu du 31 mai au 2 juin 2013. Le stand de notre association, idéalement situé, a reçu de nombreuses visites. Trente-trois guides « Rechercher ses ancêtres espagnols » ont été vendus, ces trois jours ont été riches en contacts humains et nous sommes repartis les bras chargés d’informations que nous souhaitons partager avec nos adhérents. Etaient présents sur le stand : Valérie Franco, Brigitte Bourdenet, Charlotte Courtillet, Lucette Sancho et Gérard Gonzalez. Le stand Gen-Ibérica : Lucette Sancho, Brigitte Bourdenet, Valérie Franco et le vieux port de Marseille

28 juin 2013 : Valérie Franco a été invitée par le Centre Généalogique du Sud-Ouest le 28 juin à Bordeaux, à donner une formation sur les recherches généalogiques en Espagne.

29 juillet 2013 : L’Assemblée Générale annuelle s’est tenue à Rive-de-Gier dans la Loire. Monique et Etienne Franco ont accueilli les participants par une belle journée chaude et ensoleillée. La réunion s’est poursuivie par un repas typique espagnol et des chants concoctés par Valérie Franco et sa soeur Olivia.

1er décembre 2013 : Forum de généalogie à Libourne. (reprendre photo de Val avec nouvel adhérent).

15 février 2014 : Valérie Franco était invitée à donner une conférence sur les recherches généalogiques en Espagne, par le Centre Généalogique du bassin d’Arcachon, devant une assemblée d’environ 80 personnes.

5 et 6 avril 2014 : XIIIèmes rencontres généalogiques et historiques de Mauguio (Hérault), organisées par le service des affaires culturelles et la section locale de Mauguio du cercle généalogique de Languedoc. Gen-Ibérica était présente. La famille Franco était sur place, épaulée par Eric Jariod, notre trésorier, qui témoigne : Que dire du salon de Mauguio sinon du bien ? Bien que Gen-Ibérica y était présent pour la 3ème ou 4ème fois, pour ma part c’est la première fois que je tenais le stand de notre association avec sa présidente Valérie, sa fille Charlotte et toute la famille Franco. Quand on arrive au salon de Mauguio on est de suite en famille. L’accueil du Cercle généalogique de Languedoc est parfait et la salle très fonctionnelle.

10 mai 2014 : Assemblée Générale à Bordeaux. Le ciel gris et l’atmosphère humide n’ont pas eu raison de la bonne humeur commune aux organisateurs et participants à l’Assemblée Générale annuelle de notre Association. Une réunion constructive parsemée de témoignages émouvants suivie par un apéritif et un repas espagnol, animés par le groupe Ni Mas Ni Menos. La promenade historique dans le Bordeaux espagnol, sous la houlette de notre trésorier Eric, fut également très enrichissante.

06 septembre 2014 : Le siège social de notre association étant dans cette commune, nous nous devions d’être présents à ce forum. Pas beaucoup de personnes intéressées par les recherches en Espagne, mais des contacts ont été pris par Valérie Franco auprès des représentants de la Mairie, chargés de la culture et de la vie associative. 27 et

28 septembre 2014 : Forum GENCO à Brive. A trois jours du salon Genco, nous avons appris avec tristesse que Valérie Franco était souffrante et qu’un repos total lui était imposé par le médecin. Nous sommes restés en contact durant tout le salon, pour la tenir informée du déroulement. Etaient présents sur le stand Gen-Ibérica : Eric Jariod et Brigitte Bourdenet, avec le renfort très apprécié de Louis Sanchez, qui a fait le déplacement depuis Bordeaux et Lucette Sancho la maman de Brigitte. A sa demande, Brigitte Bourdenet a remplacé Valérie Franco au pied levé, en s’appuyant sur sa présentation informatique. Bréniges FM, radio locale de Brive, a également sollicité Brigitte Bourdenet, qui est intervenue en direct le dimanche à 16 h 30. L’interview portait essentiellement sur les différences entre l’Espagne et la France en matière de recherches généalogiques et de sources, l’origine de notre association, son but et son mode de fonctionnement.

Septembre 2014 : Interview de Valérie Franco à la revue Généatique.

Janvier 2015 : Lancement de la mise à jour du guide « Retrouver ses ancêtres espagnols ». Edité chez Archives et Culture en mars 2012, notre guide va faire peau neuve. Une mise à jour complète est en cours, toutes les adresses et les sites Internet fournis ont été vérifiés. De nouveaux chapitres sur les recherches à Barcelone et Madrid entre autres, en feront nous l’espérons un ouvrage incontournable pour les généalogistes. Isabelle Tornel Gomez est venue prêter main forte à cette nouvelle version, notamment pour la partie sur Barcelone. La nouvelle version sera disponible pour le XXIIIe Congrès national de généalogie à Poitiers en octobre prochain.

5 et 6 février 2015 : 11èmes portes ouvertes sur la généalogie, Brie Comte Robert. Participation d’Eric Jariod, Brigitte Bourdenet, Gérard Gonzalez et Lucette Sancho. La communication auprès du public n’a pas pu être réalisée dans des conditions optimales, en l’absence prolongée du président du cercle organisateur, et la fréquentation du salon s’en est ressentie. Nous avons fait cependant des rencontres intéressantes et posé quelques jalons pour le futur.

28 février et 1er mars 2015 : Salon de Mauguio avec la présence sur le stand d’Eric Jariod et de Jacky Sanchez, adhérent bénévole particulièrement dévoué. La participation de Gen-Ibérica à Mauguio est toujours attendue, le public reste demandeur. Rendez-vous est pris pour 2016.






6 et 7 mars 2015 : Grand salon de la généalogie, à la mairie du XVème arrondissement de Paris. Une première pour Valérie Franco, Eric Jariod, Gérard Gonzalez, Isabelle Tornel Gomez et Brigitte Bourdenet, qui se sont retrouvés derrière le stand samedi 7 mars. L’occasion de faire enfin vraiment connaissance avec Isabelle, un grand moment d’échanges et de convivialité, qui va permettre de dynamiser l’équipe.






Contact avec le GAMT (Généalogie Algérie Maroc Tunisie), dont le stand était proche de celui de Gen-Ibérica. De nombreux visiteurs sont venus nous questionner concernant leurs ancêtres pieds-noirs d’origine espagnole. Un projet de partenariat entre le GAMT et Gen-Ibérica a été évoqué, afin de permettre l’échange de données et d’informations entre nos deux associations.





Septembre 2015 : - Valérie Franco Courtillet, après plusieurs déménagements dans la région bordelaise, a posé ses valises dans les vignes du célèbre cru Margaux où elle a acheté une maison. L’adresse du siège social a été modifiée sur le site internet et la déclaration en Préfecture va suivre.

2 au 4 octobre 2015 : Congrès national de généalogie à Poitiers. Etaient présents Valérie Franco et Eric Jariod. Nous avons eu de très bons contacts sur le salon et plusieurs adhésions dans les jours qui ont suivi.

Automne 2015 : La page internet Gen-Ibérica fait peau neuve ! Découvrez la nouvelle page d’accueil du site internet après toilettage. Merci à Charlotte Courtillet et Valérie Franco Courtillet qui ont planché cet été sur le logo de l’association. Charlotte, jeune bénévole dynamique dans notre équipe, a concocté une nouvelle plaquette de présentation de Gen-Ibérica, en remplacement de l’ancienne, datant de 2008. Félicitations à Charlotte, fraichement diplômée de l’EFAP de Lyon, et désormais responsable communication. Nouveau logo Nouvelle plaquette : réalisée par Charlotte Courtillet. Cette plaquette, très utile lors des salons de généalogie, nous permet de nous faire connaître. Toutes les coordonnées de l’association se trouvent dessus.




9 février 2016 : Radio Mon Païs Toulouse a consacré une émission aux recherches généalogiques en Espagne, dans le cadre d’une émission récurrente « Généalogie et Histoire » le 9 février dernier. Geneviève Saint Hubert, qui participait à l’émission dirige une librairie entièrement dédiée à la généalogie, à Toulouse. Elle distribue depuis sa sortie notre guide publié chez Archives et Culture « Retrouver ses ancêtres espagnols » et a profité de l’émission pour mettre en avant la deuxième édition. Eric Jariod a représenté Gen- Ibérica en duplex depuis Bordeaux. Cette intervention a été l’occasion de faire connaître Gen-Ibérica, son fonctionnement et son rôle auprès des adhérents. Notre guide et notre association sont ressortis parmi les indispensables pour les recherches en Espagne. Merci à Eric Jariod pour avoir parlé au nom de l’association.

11 et 12 mars 2016 : Sous l’égide d’Archives et Culture et dans les salons de la Mairie du XVe arrondissement de Paris, le deuxième salon de généalogie a fermé ses portes samedi soir 12 mars, après deux journées bien remplies. Cette année, deux étages étaient consacrés au salon. Gen-Ibérica était présente comme l’an passé. Eric Jariod, trésorier, Brigitte Bourdenet, secrétaire assistés d’Isabelle Tornel Gomez et Gérard Gonzalez, bénévoles demeurant en Ile-de-France.

Radio France International nous a sollicités pour une interview qui s’est déroulée vendredi après-midi, en espagnol. Brigitte Bourdenet a répondu aux questions d’Ivonne Sanchez Tedecki, journaliste, sur les motivations des généalogistes, phénomène récent en Espagne et en Amérique Latine, ainsi que sur le fonctionnement de notre association et l’aide qu’elle peut apporter aux chercheurs.

19 et 20 mars 2016 : Retour sur le salon de Mauguio (34). Les 15èmes rencontres généalogiques et historiques de Mauguio ont été l’occasion de revoir nos partenaires du Cercle généalogique de Languedoc, du GAMT, de Généalogie en Corrèze, d’Hispagena et de rencontres de certains de nos adhérents venus nous rendre visite sur le stand.

2 et 3 avril 2016 : Deuxième forum de généalogie en Libournais (33). Gen-Ibérica était présente le dimanche à ce salon organisé par l’Université du Temps Libre dans les locaux de l’ancien Etat Major de la Gendarmerie de Libourne. Les locaux étaient magnifiques mais un peu froids.

21 et 22 mai 2016 : Journées régionales de généalogie à Saintes (17). Gen-Ibérica était présente à cette manifestation organisée par le Cercle généalogique de Saintonge, l’occasion pour notre association de se faire connaître et de nouer des contacts. Notre guide « Retrouver ses ancêtres espagnols » est toujours plébiscité et deux visiteurs ont rejoint le rang des adhérents.

24 et 25 septembre 2016 : Salon de Brive-la-Gaillarde : GENCO 2016. Etaient présents sur le stand, Valérie Franco, Eric Jariod et Brigitte Bourdenet. Malgré un bilan mitigé, nous avons noué de bons contacts, plus particulièrement avec l’association « Le fil d’Ariane » et « Le Cercle de généalogie juive ». Le Fil d’Ariane a mis en place depuis son site Internet un lien vers Gen-Ibérica, pour répondre aux nombreuses demandes ayant trait à des recherches en Espagne. Avec le Cercle de Généalogie Juive, nous allons signer un partenariat, l’histoire de l’Espagne et du peuple juif étant lié depuis des siècles. Dimanche 25 septembre, Eric Jariod a animé un atelier sur les recherches généalogiques en Espagne. À partir de son expérience personnelle et des recherches qu’il mène depuis plus de trente ans, il a expliqué à son auditoire que la persévérance, la patience et l’opiniâtreté peuvent mener loin en généalogie.




8 octobre 2016 : Rencontres inter-régionales et transfrontalières de généalogie à Bayonne (Pyrénées Atlantiques).

5 et 6 novembre 2016 : Les journées de la généalogie à Toulouse (Haute-Garonne). Signature d’un partenariat avec l’Entraide Généalogique du Midi Toulousain (échange de revues).

26-27 novembre 2016 : 2ème salon généalogie, histoire, patrimoine à Decazeville (Aveyron).

A deux reprises, à Brive-la-Gaillarde et à Decazeville, Eric Jariod a partagé son expérience Généalogique auprès du public, en présentant de façon ludique et conviviale les méthodes de recherche à partir de son cas personnel. Sa présentation démontre comment à partir d’un simple nom, on peut retracer l’histoire d’une famille, mais aussi combien il faut faire preuve de patience et de persévérance.

Fin 2016 : nous avons fait réaliser deux kakémonos, dans le cadre du rajeunissement de notre stand, dont les panneaux devenaient vieillissants, voire obsolètes. Leur première sortie a eu lieu sur le salon de Mauguio, car la mairie du XVème à Paris ne nous réserve malheureusement que très peu d’espace.

4 mars 2017 : L’Assemblée Générale de l’Association s’est tenue le samedi 4 mars Bordeaux. Les principales décisions portent sur : La modification des statuts, la nomination d’un nouveau bureau, désormais composé de Le nouveau Bureau est donc composé de Brigitte Bourdenet, présidente – Isabelle Tornel Gomez, secrétaire et Eric Jariod, trésorier.

10 et 11 mars 2017 : Deuxième salon de généalogie organisé par Archives & Culture à la Mairie du XVème à Paris. Conférence d’Eric Jariod sur les recherches en Espagne. De belles rencontres et plusieurs adhésions post-salon.

17 et 18 mars 2017 : Participation de Gen-Ibérica au salon de généalogie de Mauguio, avec la présence sur le stand d’Eric et Christiane Jariod, épaulés par Bernard Boils, adhérent. Première sortie pour les kakémonos réalisés durant l’hiver dernier.





Valérie FRANCO


Membre fondateur de Gen-Iberica
Présidente honoraire


Que 2017 apporte bonheur et pensée positive. C'est ce que Gen-Ibérica souhaite transmettre pour cette prochaine année. Faire évoluer son arbre généalogique, trouver ses racines… C'est le but de notre association, ce qui nous tient à coeur : vous aider à comprendre votre vie, qui vous êtes grâce à la vie de vos ancêtres. Cela peut dépendre d'un regard, d'une rencontre et la naissance d'un avenir. La vie est pleine de surprises et tous les jours, nous découvrons de belles histoires qui mènent les généalogistes à notre rencontre. J'ai, pendant de nombreuses années, essayé de comprendre qui j'étais, comprendre mon allure espagnole qui me caractérise, aux côtés de mon papa. Aller sur place, rencontrer les curés, les convaincre de la véracité de mes propos pour accéder aux précieux documents. Rien n'est jamais acquis… Nous pouvons être déçus. Penser avoir trouver les traces d'un oncle, l'imaginer et finalement connaitre de la tristesse car les pistes trouvées ne sont pas les bonnes. C'est le principe de la généalogie ! Ne jamais baisser les bras, être déterminé, au fil des mois, des années, de trouver des indices, des petits bouts d'histoire pour comprendre le cheminement d'une vie. La généalogie demande patience et amour. Notre équipe sait que le temps peut apporter des réponses à nos questions. Nous sommes tous passionnés, présents bénévolement, en dehors de notre quotidien effréné, pour vous épauler. Traductions, guide généalogique, flash info trimestriel et revue annuelle sont des documents que nous proposons et utiles dans les démarches. 2017 sera une année de plus pour notre association qui permettra de poursuivre ces actions entreprises, de continuer le bénévolat et avancer toujours et ensemble. Que cette année vous soit belle et qu'elle soit riche en découvertes généalogiques ! Valérie Franco Présidente de Gen-Ibérica Remerciements à ma fille, Charlotte Courtillet pour cette " co-écriture ". Ensemble, l'inspiration a un véritable impact dans l'écriture.



Brigitte BOURDENET

Présidente de Gen-Iberica

 

 

 

 

 

 

 


Il a suffi d’un arrière-grand-père né de père inconnu et de l’entêtement de la famille à ne pas parler de ce qui devait certainement être ressenti comme de la honte, pour aiguiser ma curiosité et me mener à l’âge adulte à mes premières recherches généalogiques. Les familles monoparentales sont désormais entrées dans les mœurs, mais je n’ose imaginer ce qu’a pu endurer ma bisaïeule en ce 23 septembre 1893, lorsqu’elle mit au monde son fils. Elle a eu le courage de déclarer son identité, alors qu’elle aurait pu accoucher sous X. La dure réalité de l’époque nous revient en pleine face sur la condition féminine et son évolution. Des années après mes premières démarches, j’ai découvert de quelle région était originaire Marie-Louise, domestique chez un notaire parisien, probablement venue travailler à la capitale pour sortir de sa condition ouvrière de l’Est de la France. Parallèlement, j’ai commencé à construire l’histoire de ma famille espagnole, depuis mon enfance, à travers les souvenirs et les traumatismes de mon père qui me racontait la guerre d’Espagne telle qu’il l’a vécue en tant qu’enfant, l’exil, la mort de son père et la lutte pour survivre dans un pays étranger qui deviendra son pays de cœur, avant le pays de sa naissance. La rencontre avec Gen-Ibérica qui venait de naître n’a fait que conforter ce que je savais depuis longtemps. Il fallait que j’en sache plus sur cette partie de la famille qui vivait dans un pays qui n’était pas le mien, sur le village d’Estrémadure où sont nés des générations de Sancho depuis le XVIème siècle et sur cette région des Asturies, si typique ! La généalogie m’a permis de m’approprier l’Espagne comme une seconde patrie. Gen-Ibérica, c’est l’histoire de rencontres, d’échanges et de partages avec des hommes et des femmes de tous horizons et d’origines différentes, mais liés par une passion commune. Lorsque Valérie Franco m’a proposé le poste de secrétaire qui se libérait, j’ai accepté sans hésiter et depuis juin 2010, je suis toujours animée du même enthousiasme et espère ainsi apporter ma modeste contribution à la vie de cette belle association.


Eric JARIOD

Trésorier de Gen-Iberica

 

 

 

 

 

 

 


Je me suis intéressé à la généalogie en 1982, un an après le décès de mon grand-père paternel. Comme tout le monde, j’ai commencé par ma généalogie ascendante en me déplaçant dans les Archives Départementales. Quand je ne pouvais pas me déplacer par manque de congés ou de disponibilité, j’ai fait appel à l’entraide des associations, notamment au Cercle Généalogique des PTT , dont je suis adhérent. Et c’est en faisant cette généalogie ascendante, que j’ai découvert que mon grand-père paternel était fils d’immigré espagnol arrivé à Bordeaux au début des années 1900. Ce grand-père n’avait jamais parlé de cela à ses enfants. Pendant 25 ans j’ai eu d’énormes difficultés à remonter cette branche espagnole. La généralisation d’Internet à la fin des années 1990 a donné un nouveau coup d’accélérateur à mes recherches et a permis de nouer des contacts avec des Espagnols portant le même patronyme que moi. Tout cela m‘a amené à l’organisation, avec l’aide de mon épouse, d’une cousinade en 2008 en Espagne, à Samper de Calanda, petit village du bas Aragon à 80 km à l’Est de Saragosse, petit village d’où sont originaires tous les Français et Espagnols qui portent actuellement mon patronyme. 120 personnes étaient présentes à cette rencontre, descendants de Jariod d’Espagne et de France avec leurs familles. Bénévole depuis 3 ans dans l’association Gen-Ibérica, spécialisée dans les recherches en Espagne, c’est cette expérience que je souhaite partager, comme les autres bénévoles, avec les adhérents de l’association, afin que ceux-ci ne soient pas découragés lorsqu’ils entendent la phrase souvent répétée « tout a brûlé durant la Guerre civile ». Tout n’a pas été détruit mais tout n’est pas en ligne d’un simple clic sur Internet comme maintenant en France. Il faut revenir au plaisir de la recherche, de la découverte et du contact avec les gens sur place !



Isabelle TORNEL GOMEZ


Secrétaire de Gen-Iberica





















J'ai entrepris la généalogie de ma famille en 2006, quatre ans après le décès de mon père. J'avais constitué auparavant les fascicules hebdomadaires de la " Généalogie Facile pour retrouver l'histoire de vos ancêtres ". Je me suis lancée ensuite dans les recherches généalogiques familiales espagnoles. Elles furent au début assez difficiles du fait que les procédures n'étaient pas les mêmes qu'en France, d'ailleurs ma première lettre est restée sans réponse. Ma branche paternelle se situe sur les côtes de la mer Méditerranée et les grandes villes de la Catalogne ; en revanche, la branche maternelle se trouve en moyenne montagne dans des petits villages de la province de León situés sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Les recherches entreprises à Barcelone se sont effectuées en partie sur place avec l'aide de ma famille. Quant à la province de León, c'est grâce aux informations communiquées par mon oncle décédé il y a 2 ans, que j'ai pu débuter et avancer par correspondance sur les traces de mes ancêtres.

La généalogie fut pour moi une découverte et devint ensuite une passion : recevoir des réponses à mon courrier - découvrir des métiers disparus et des prénoms inconnus - découvrir des actes anciens écrits à la plume d'oie et signés de la main de mon arrière-arrière-grand-père - m'ont apporté des moments de bonheur. Un prêtre âgé m'a dessiné, d'une écriture tremblotante, un tronçon de branche d'arbre, un autre a pris le soin de saisir à la machine à écrire la transcription de l'acte de mariage de mes grands-parents sans que je l'aie demandé, un autre a réécrit un acte entièrement à la main. Feuilleter et contempler les actes anciens me procurent toujours un sentiment de joie.

Adhérente au début de la création de Gen-Ibérica, j'ai rejoint l'équipe bénévole après quelques années, à la demande de Valérie Franco. L'aide apportée aux adhérents se fait avec l'esprit d'entraide de l'équipe ; j'aime traquer le moindre indice afin de trouver des pistes pour débloquer les recherches. Le souci en Espagne vient des branches bloquées suite aux archives brûlées pendant les guerres et conflits. Je suis persuadée que le développement de la digitalisation pour sauvegarder la mémoire historique, permettra de nous faire découvrir d'autres trésors d'archives et nous fera progresser ainsi dans nos recherches.





Charlotte COURTILLET










 

 

 

 

 

 

 

 


Pourquoi la généalogie n’intéresserait-elle que les seniors ? J’en suis la preuve vivante. Fille d’une généalogiste hors pair, fondatrice de l’association Gen-Ibérica en 2008, je baigne dans la généalogie, les photos des ancêtres présentées à travers un arbre généalogique sous une vitre en verre, accroché sur le mur du salon.

Comprendre qui était son arrière grand-père, arrière grand-mère, grand oncle, arrière petit cousin… Pourquoi suis-je ici ? Grâce à quelles personnes ? Mais dans l’hypothèse où « Mameu » (mon arrière grand-mère) n’aurait pas rencontrée « Papeu » (mon arrière grand-père), je ne ferais pas partie de ce monde ? Autant de questions qui nous viennent à l’esprit lorsque l’on se plonge dans notre passé.

J’avais 15 ans et j’ai évolué, entourée de l’Espagne et de mes origines. Un voyage sur place, sur la terre de mes ancêtres m’a particulièrement marquée. Marcher sur leurs pas, comprendre mon passé. La généalogie est une incroyable source de bonheur et de ressource personnelle. Elle n’est effectivement pas réservée aux seniors qui, ont certes, le temps de faire des recherches approfondies (discours de jeunes ?).

Nous sommes effectivement de jeunes urbains, ultra-connectés (la génération Z aurait été constatée à partir de la seconde moitié des années 1990) mais certains jeunes ont le besoin de se couper de ce rythme infernal, loin des tumultes de cette société numérique, pour se recentrer sur l’essentiel.

Nous avons rencontré lors de nombreux salons, des jeunes en quête de réponses (dès 10 ans pour les plus jeunes à 35 ans), accompagnés de leurs parents ou non. Nous ressentons cet espoir dans leurs yeux, cette envie de construire l’arbre généalogique.

C’est la force de la généalogie, qui reste majoritairement une passion pour les seniors mais qui attire de plus en plus de jeunes dynamiques !

Cela nous donne de l’espoir et c’est avec plaisir que nous recruterons, peut-être, des jeunes espagnols, disponibles pour du bénévolat 100 % PLAISIR GEN-IBÉRICA !



Etienne FRANCO


Membre fondateur de Gen-Iberica

Gen-Ibérica : Une réalité qui continue à nous faire rêver

Le monde de l’enfance et bien au-delà le monde si familier de nos ancêtres. Cette quête m’a paru tellement nécessaire que je l’ai d’abord griffonnée au dos d’une enveloppe. Ma belle famille m’a servi de cible et leurs origines rurales ont permis de garnir un arbre que je conserve encore précieusement car les premiers pas doivent laisser une trace indélébile. Et j’ai poursuivi mais en compagnie de Valérie et aujourd’hui, nous partageons notre passion au sein de notre Association !!



Gérard GONZALEZ
 

J'ai été sensibilisé à la généalogie il y a une trentaine d'années par un collègue de travail. Au décès de mon père en 1983, j'ai voulu en connaître un peu plus sur mes ancêtres, avec des hauts et des bas dans mes recherches, puis plus sérieusement en 2003 en adhérant à plusieurs associations pour trouver de l'aide et des conseils. Mon nom étant d'origine espagnole, j'ai réussi à situer l'arrivée de mon grand-père José Ramón Gonzalez en France vers la fin des années 1800, début 1900, sans précision pour l'instant. Il était musicien ambulant ? J'ai été très enchanté d'apprendre la création de l'association Gen-Ibérica, tournée vers l'Espagne. Du côté de ma mère, les racines (ou les branches?) se situent à l'est de la France (Belgique, Suisse), j'ai donc encore du pain sur la planche dans l'espace européen !

Paul Povoas
 


Webmaster de l'asso

J'ai eu le bonheur de rencontrer Valérie à Tours en 2007, lors du congrès national de généalogie. Elle était responsable de l'antenne "espagnole" du Centre généalogique de Touraine. Et il est vrai, je l'ai encouragée à créer une association distincte, c'est ce qu'elle a fait peu de temps après en fondant avec Mélanie l'association Gen-Ibérica. La même année, nous avons eu l'occasion de préparer ensemble un article sur la "Généalogie à l'école" dans la revue "Votre Généalogie" n°21. En effet, je suis l'un des fondateurs de cette revue, créée en 2004. Cette rencontre m'a permis de mieux connaître Valérie et ses projets tant au niveau associatif que sur la généalogie à l'école. Rapidement, nous nous sommes mis au travail et j'ai proposé ensuite mes services en qualité de webmaster (création d'un tout nouveau site Internet et les mises à jour), ce qui est encore le cas jusqu'à présent.
Je retrouve régulièrement mes amis de Gen-Ibérica dans différents salons de généalogie auxquels je participe pour la revue "Votre Généalogie" et mon association généalogique dans les Hauts-de-France, Généalo 59-62-02-B.
Pour ma part, j'effectue des recherches en Espagne du côté de la mère de mon père : RUIZ en Extrémadure (Badajoz, Cacérès), et le nom de ma mère : AFONSO / ALONSO en Galicie (Tuy). Je vous l'avoue : faire ses recherches en Espagne n'est pas tâche facile, et il faut bien être conseillé et orienté d'où l'utilité de recourir à .... Gen-Ibérica !!! Olé !!!!


Le Premier salon de la Généalogie de Paris en mars 2015
avec
Gen-Ibérica






GEN-IBERICA

chez Eric Jariod 32 rue du professeur Calmette

33150 CENON



Haut de la page

Accueil

Découvrez l'Espagne Notre blog Nos pages de liens Partageons nos découvertes


Mentions légales



2013 - Valérie en compagnie d'un nouvel adhérent - Libourne 1er décembre